variolite.fr  

Variolites de Bretagne

Retour vers curiosités                       retour  vers accueil               

 

C'est ma dernière découverte  de l'été 2011: Il y a des variolites en Bretagne, je les ai vu !

 

Si les Pillows lavas d' Erquy et les fillons de Dolérite des Côtes d'Armor sont assez connus, notamment depuis la création du Géofestival (découvrir), et sont un passage obligé et incontournable lors des excursions  de tous les clubs  et classes de géologie d'Armorique, ils le sont beaucoup moins du grand public qui confond même parfois le grés rose d'Erquy et du cap Fréhel avec le granite rose de Ploumanach  ou Treburden ...        Les quelques pages internet consacrées au sujet mettent en évidence surtout les coussins de basalte et mentionnent tout juste pour certaines l'existence de la couronne variolitique. Mais pas de littérature sur les galets de variolite, ceux la même qui sont l'objet de ce site web  et qui nous passionnent.

Il faut dire que c'est vraiment une surprise géologique ( correction possible par des spécialistes bienvenue), la Bretagne ne contient pas d'ophiolite à proprement parler, et le passé volcanique n'est pas celui qui fait le plus parler de lui.

Pourtant c'est en Bretagne à Treburden,ou à port béni  par exemple que sont émergées les plus anciennes roches de France, les paragneiss icartiens ( 2 milliards d'années env.), et c'est donc vers Erquy que l'on trouve trace d'un volcanisme sous marin ( type point chaud plutôt que dorsale océanique) avec production de Pillow-lavas ou lave en coussins contenant pour certain une couronne variolitique. Ces deux éléments ont donc le plus retenu mon attention , mais géologiquement la région est passionnante.

L 'érosion océanique et non glaciaire a ici , à la pointe de la Heussaye ou près de l'îlot ST MICHEL, aussi fait son oeuvre et l'on peut rencontrer sur place quelques galets de Variolite, rares et  bruts.  Pas de longs trajets et d'usure comme les variolites alpines, juste quelques fragments de rochers détachés par l'érosion océanique, les marées  et des vagues parfois énormes. Selon les dernières  infos ces pillow-lavas auraient été mis en place il y a 600 000 000 années et non 150 millions comme au Chenaillet.

 

Une fois encore c'est donc en se rendant sur place et en observant que l'on fera avancer le site  variolite.fr (cherche volontaires globe-trotters ou spécialistes pour parler d'éventuels autres galets de variolites, qui seraient issus des  env. 150 ophiolites de notre planète.)

Cliquez pour agrandir

les miniatures.

Contrairement aux variolites Alpines, les variolites et les pillow-lavas de BRETAGNE, ne sont pas recouverts de neige mais d'algues, ne voient pas de skieurs mais des voiliers, ne supportent pas les choucas mais les mouettes.

Pourtant il en fût autrement , jadis....

 

 

Pour l'anecdote, il est amusant de savoir qu' Erquy ( Côtes d'Armor) est le village gaulois de la BD Asterix et Obelix , reconnaissable entre mille avec ses "3 pierres ", où UDERZO  enfant venait passer ses vacances l'été.

Les pillow-lavas de Paimpol  (pointe de Guilben), de Belle-isle-en-terre (carrière de Milin ar Stang en Lohuec) ou de la presqu' île de Crozon ( Lostmarc"h), recèlent  en leur sein probablement le même type de couronnes variolitiques et il y  a de grandes chances qu'un examen attentif des environs permette de découvrir quelques galets de variolite.( source sgmb.univ-rennes1.fr)   AVIS AUX AMATEURS

Il y a donc d'autres sites sur notre planète ou observer des variolites, découvrez ceux que j'ai identifié ici, et  vous êtes les bienvenus pour les décrire ou envoyer des photos si vous parcourez le monde, avec un oeil curieux.

 

Contact:   maguelone@variolite.fr

 

retour vers curiosités

 

Les variolites des rivages de Maguelone et de Palavas 

 Mieux les connaître, mieux les apprécier.

Mentions légales , Livre d'or