variolite.fr  

Les "pierres mystérieuses" 

de l'église de Villeneuve-lès -Maguelone

Retour accueil site            retour vers curiosités                         

Le Jeudi  2 décembre 2010 à l'aube le même tableau était dans le ciel ! (cf plus bas)

C'est ainsi que nomme A GUERRERO, dans son magnifique site web sur l'histoire de Villeneuve-lès-Maguelone et de Maguelone d'une part, et Jean BERNAD dans le guide "L'église Saint-Etienne de Villeneuve au pays de Maguelone", ancien curé de la paroisse, historien et  passionné, d'autre part; deux pierres gravées, situées à la base et à l'angle ouest du clocher de l'église Saint-Etienne.

Je profite de l'occasion pour féliciter l'auteur  ( instituteur à Villeneuve-lès-Maguelone)  du site internet sur l'histoire de VLM et  le remercier de m'avoir fait découvrir les Variolites par son site très complet et très accessible à la lecture (illustrations, sons, détails..) et pour le remercier chaleureusement de l'autorisation qu'il m'a faite d'utiliser certaines images et données issues de son site perso  .

Plusieurs données de cette page sont issues de son site.

Différentes hypothèses y sont énoncées quand à l'origine et à la signification de celles-ci, et les armoiries municipales du 18° siècle y sont  représentées.  D'autres hypothèses sont explicitées dans le guide "L'église Saint-Etienne de Villeneuve au pays de Maguelone" de Jean BERNAD ancien curé de la paroisse, historien et  passionné.

 

 

La possibilité de la signature ou de la marque d'un architecte ou d'un maître ouvrier est bien sur réelle et mettrait fin aux conjectures.

Cela dit, il est important de connaître un certain nombre d'éléments tangibles avant que chacun ne se forge sa propre opinion sur cette question.

-1- L'étoile  à sept branches est une représentation traditionnelle de la planète VENUS

devenue emblème du Félibrige ( qui fit dés1877  de l'île de Maguelone un des lieux fondateurs du mouvement , Frédéric MISTRAL  notamment y préside la fête de Ste Estelle, le 21 mai 1900),

et de l' étoile occitane

-2- En Occitan et en Provençal VENUS se dit MAGALOUNO

-3- A la fin  des éditions du roman de " La belle Maguelonne et Pierre de Provence" ou" la légende de la belle Maguelonne" il est souvent écrit que ce roman retrace le rapprochement  de Venus ( Magalouno) et de Saturne ( Peiro di Provenço) qui se produirait tous les 7 ans.

 

Une fois ces éléments connus regardons plus attentivement les pierres gravées

On y voit au sommet t à droite une étoile à 7 branches

Une saillie en relief assimilable à un quartier de lune ( lune gibbeuse) souvent appelé dans les commentaires "croissant  de lune"

Et symétriquement à la première, une étoile à 6 branches

N'oublions pas le symbole à l'intersection des axes verticaux et horizontaux , souvent reconnu comme un "D" majuscule gothique

 

Je vous souhaite de pouvoir un jour contempler dan le ciel un rapprochement de planètes , tel que ceux ci dessous:

 

(cliché Tom GOOCH ?)

 

 Venus, Lune, Saturne ( à gauch)e 27/10/2007

 

 

Venus , Lune, Jupiter

Ce jour la, vous devriez pensez à cette page et au clocher de St Etienne, pour moi la ressemblance est frappante.

Le problème est que ces rapprochements ( conjonctions)  si spectaculaires sont  assez rares.

(2010 est une bonne année pour cela) , cf  le site   ou le "guide du ciel" de Guillaume CANAT  et   PGJ.fr

En général on se sent privilégié d'avoir pu  y assister .

LE JEUDI 2 DECEMBRE  2010 A L AUBE  LA CONJONCTION LUNE VENUS SATURNE

dessin ci dessus issu du superbe site de guillaume Canat "le guide du ciel" http://www.leguideduciel.net

Photo prise depuis Villeneuve les Maguelone (FP)

-4- Les calculs des dates  religieuses et de la date de Pâques en particulier  est un vrai casse tête, pour les non initiés.

il aborde les notion de nombre d'or (1 à 19) ( rien à voir avec le nombre d'or  mathématique ou ésotérique)

de Lettre dominicale ( A à G)

ce calcul est très bien expliqué sur PGJ.FR notamment.

 

 

Ces éléments à eux seuls ne donnent bien sur pas de solutions évidentes, mais mises en perspectives

elles peuvent éclairer ceux qui cherchent des explications à tout (comme moi).

 

Contact:   maguelone@variolite.fr

 

retour page accueil variolite.fr

 découvrir  l"histoire des variolites (1)

Les variolites des rivages de Maguelone et de Palavas 

 Mieux les connaître, mieux les apprécier.

Mentions légales , Livre d'or